Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Localisation Itinéraires Géologie Écologie Géographie Photographies

 

Le Lauvitel (1500m)

Oisans Écrins

Isère

 

Latitude  44° 58' 09''N
Longitude 6° 03' 53'' E
Altitude 1 500 m

 

Agrandir la carte IGN d’après le site GÉOPORTAIL https://www.geoportail.gouv.fr



Itinéraires d'accès au lac

SENTIER BALISÉ

      Le Lauvitel (1 500 m) se situe dans l’Oisans (Isère), à l’intérieur du Parc National des Écrins, au SUD-SUD-OUEST de La Danchère (990 m), hameau de Vénosc (carte).

      On accède en voiture au parking de La Danchère (990 m) en empruntant la D 530, qui remonte la Vallée du Vénéon, puis la D 214c jusqu'à La Danchère. S'il n'y a plus de places disponibles, se garer au parking Les Escallons (888 m), 1,7 km avant La Danchère sur la D 214c. L'accès routier peut se faire depuis Le Bourg d'Oisans (720 m) (accès routier n°1), les Deux-Alpes (1 650 m) (accès routier n°2),  La Grave (accès routier n°3), Grenoble (accès routier n°4) ou Briançon (accès routier n°5), par exemple.

      Voici les itinéraires de randonnée:

  N°1 d’après le site communautaire Bivouac.net www.bivouak.net, Copyright ©

  N°2 d’après le site communautaire Bivouac.net www.bivouak.net, Copyright ©

  N°3 d’après le site participatif Altituderando www.altituderando.com, Copyright ©

  N°4 d’après le site participatif Altituderando www.altituderando.com, Copyright ©



Aspect géologique du lac

      Le massif des Écrins - Pelvoux (4 102 m) fait partie des principaux massifs cristallins des Alpes externes, au même titre que le Mercantour, la Chaîne de Belledonne ou le Mont Blanc. C’est aussi le plus grand et le seul à présenter une forme circulaire. Son "socle cristallin" comporte plusieurs types de roches métamorphiques et une seule sorte de roche intrusive ou plutonique (granites). Ces roches cristallines, qui se sont formées lors de l’apparition de montagnes à l’ère Primaire (Hercynien), ont été soulevées jusqu'à 4 000 m d’altitude lors de la surrection des Alpes, il y a 40 millions d’années. Le massif des Écrins héberge également des terrains sédimentaires. (1) (En savoir plus)

      Comme le Rochail (3 022 m), le vallon du Lauvitel, en aval du lac éponyme, est formé de granites. Cette roche disparaît, au niveau du lac, sous des gneiss qui constituent l'essentiel des pentes et des crêtes environnantes.
Le Lauvitel (1 500 m) n’est ni un lac de surcreusement glaciaire, ni un lac de barrage morainique : il a pour origine un énorme éboulement de blocs de granites, de taille plurimétrique, en provenance du Rochail. On aperçoit encore sur ce sommet la niche d’arrachement (4 au bas de la page). Ces blocs, qui ont entièrement obstrué la vallée, se sont probablement amoncelés sur le front de la langue glaciaire qui occupait alors l'emplacement du futur lac. C'est ainsi que le Pr GIDON explique la forme arquée du barrage naturel (2). Un cône d'éboulis, recouvert de verdure, complète la fermeture du barrage sur sa partie orientale. Le Lauvitel ne possède pas d’émissaire : ses eaux s’évacuent en profondeur et ressortent par plusieurs résurgences, une centaine de mètres en contrebas. (2)
 

       Carte géologique des alentours du lac (6)
 

  N°1 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°2 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°3 d’après le site VALLOUIMAGES www.vallouimages.com , Copyright ©

  N°4 d’après le site LA GÉOMORPHOLOGIE GLACIAIRE http://www.geoglaciaire.net/ de Claude BEAUDEVIN Copyright ©

  N°5 François DESTHIEUX; Jean VERNET (1970)
Nouvelles données pétrographiques et structurales sur la région du Lauvitel (massif du Pelvoux). Géologie Alpine (GA), 46 (1970), p. 67-76
Article:
pdf
d'
après le site Géologie Alpine de l'Université Joseph Fourier http://geologie-alpine.ujf-grenoble.fr Copyright ©

  N°6 d’après le site LACS SENTINELLES www.lacs-sentinelles.org, Copyright ©


Aspect écologique du lac

      Le Lauvitel (1 500 m) présente les caractéristiques suivantes : (1)
- Superficie : 37,15 ha
- Profondeur maximale : 65 m (en savoir plus) (2)
- Durée du gel : 4 mois
- Valeur marnage"Le marnage désigne le dénivelé, la variation de niveau d'eau d'un lac." : 20,00 m
- Carte des habitats (3)

      Le Vallon du Lauvitel, où se situent le lac éponyme (1 500 m) et le lac de Plan Vianney (2 250 m), s'inscrit dans un paysage minéral de haute montagne, où prédominent les escarpements rocheux, les éboulis et les moraines. Il est cerné à l'EST, au SUD et à l'OUEST par de hautes crêtes rocheuses, dont les altitudes sont comprises entre 2 500 m et 3 126 m au Pic du Clapier du Peyron. Ce secteur est soumis à un climat de type montagnard continental intra-alpin relativement sec et froid, ne subissant que très peu les influences atlantiques. Des roches cristallines (gneiss et granites) composent le substrat géologique et engendrent ainsi des sols siliceux, relativement maigres et acides. Cet espace naturel est en grande partie inclus dans le Parc National des Écrins et renferme la Réserve Intégrale du fond du Lauvitel qui s'inscrit dans la partie haute du vallon en amont du lac éponyme.

      Les habitats, variés, contiennent une végétation spécifique, avec une flore remarquable ou rare. On trouve ainsi :
- des boisements de feuillus divers aux altitudes inférieures,
- des pessières acidophiles,
- des fourrés d'Aulne vert (Alnus viridis), de Saule pubescent (Salix laggeri Wimm., 1854), de Saule soyeux (Salix Daphnoides),
- des pelouses et des prairies subalpines, contenant le Dracocéphale de Ruysch (Dracocephalum ruyschiana), le Gnaphale de Norvège (Gnaphalium norvegicum), la Potentille de Thuringe (Potentilla thuringiaca) ou encore la Raiponce de Michel (Phyteuma michelii All.),
- des prairies fraiches et des mégaphorbiaies (groupements végétaux à hautes herbes), contenant l'Ail victoriale (Allium victorialis), le Pleurosperme d'Autriche (Pleurospermum austriacum), la Rhapontique scarieuse (Rhaponticum scariosum subsp. scariosum Lam., 1779 = Stemmacantha rhapontica subsp. lamarckii Dittrich, 1990), l'Uvette à feuilles embrassantes (Streptopus amplexifolius (L.) DC., 1805), la Tozzie des Alpes (Tozzia alpina) et surtout une importante population de Chardon bleu des Alpes ou Panicaut des Alpes (Eryngium alpinum) (espèce végétale menacée),
- des pelouses sèches et alpines, contenant le Stipe penné (Stipa pennata) et la Campanule en épi (Campanula spicata L., 1753),
- des rocailles, des éboulis, des escarpements rocheux, des falaises, contenant le Céraiste laineux (Cerastium alpinum L., 1753), l'Androsace pubescente (Androsace pubescens DC., 1805), l'Ancolie des Alpes (Aquilegia alpina), le Genépi laineux (Artemisia eriantha Ten., 1831) ou encore la Woodsie des Alpes (Woodsia alpina (Bolton) Gray, 1821),
- des hautes crêtes d'altitude, contenant la Saxifrage à feuilles émoussées (Saxifraga oppositifolia L., 1753) (rare), la Potentille des frimas (Potentilla frigida Vill., 1788) ou le Genépi jaune (Artemisia mutellina),
- des sources et des ruisseaux.

      La faune comprend des espèces typiques comme l'Aigle royal (Aquila chrysaetos), le Tétras lyre (Lyrurus tetrix), le Lagopède alpin (Lagopus muta), la Perdrix bartavelle (Alectoris graeca), le Merle à plastron (Turdus torquatus), l'Accenteur alpin (Prunella collaris), la Niverolle alpine (Montifringilla nivalis), le Casse-noix moucheté (Nucifraga caryocatactes), le Chamois (Rupicapra rupicapra), ainsi que le Bouquetin des Alpes (Capra ibex). (4) (En savoir plus)

      Inventaire de la faune et de la flore : INPN
 

  N°1 d’après le site LACS SENTINELLES www.lacs-sentinelles.org, Copyright ©

  N°2 d’après le site LACS SENTINELLES www.lacs-sentinelles.org, Copyright ©

  N°3 d’après le site LACS SENTINELLES www.lacs-sentinelles.org, Copyright ©

  N°4 d’après le site INPN - Inventaire National du Patrimoine Naturel inpn.mnhn.fr, Copyright ©


Aspect géographique du lac

      La profondeur maximale connue du Lauvitel était de 67 m en 1983.

  N°1 Édouard Jean-Louis (1983).
Les lacs des Alpes françaises. In: Revue de géographie alpine. 1983, Tome 71 N°4. pp. 381-397.
d'après le site Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales
www.persee.fr,
Copyright ©

 

Photo n°20090805
Lauvitel (1500m) (Oisans, Écrins, Isère)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud

Photo n°20090801
Lauvitel (1500m) (Oisans, Écrins, Isère)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud-Sud-Ouest

Photo n°20090804
Lauvitel (1500m) (Oisans, Écrins, Isère)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud

Photo n°20090803
Lauvitel (1500m) (Oisans, Écrins, Isère)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud

Photo n°20090802
Lauvitel (1500m) (Oisans, Écrins, Isère)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Ouest

Photo n°201408014
Lauvitel (1500m) (Oisans, Écrins, Isère)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Du lac de Plan Vianney (2250m), vue direction Nord-Est.
On distingue un bout du Lauvitel (1500m).

Photo n°201408015
Lauvitel (1500m) (Oisans, Écrins, Isère)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Nord-Est

Photo n°201408017
Lauvitel (1500m) (Oisans, Écrins, Isère)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Nord-Est

Photo n°201408016
Lauvitel (1500m) (Oisans, Écrins, Isère)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Nord-Est

 

Haut de page Retour au sommaire Autres lacs des Écrins 38 Autres lacs de l'Isère