Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Biologie Photographies

 

Chardon bleu des Alpes
(Eryngium alpinum)

 

BIOLOGIE DU CHARDON BLEU DES ALPES

Le Chardon bleu des Alpes n’est pas un Chardon ! Il appartient à la famille des Apiacées (= Ombellifères) comme le Fenouil, le Céleri, la Carotte, le Persil… ou la Ciguë. Les Chardons et les Cirses, eux, appartiennent à la famille des Astéracées (grec aster, étoile) comme l’Aster des Alpes.

Chardon bleu des Alpes (Eryngium alpinum)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Aussi appelé Panicaut des Alpes, le Chardon bleu est une plante xérophile (du grec xeros, sec et philos, qui aime), c’est à dire adaptée à la sécheresse. Il élit donc domicile uniquement dans les lieux secs (1).

Comme pour beaucoup de plantes de montagne, les périodes de gel sont nécessaires, tant en intensité qu’en durée, pour la germination des graines de Chardon bleu : on nomme ce phénomène VERNALISATION.

Pour en savoir plus, consultez la bibliographie et la webographie qui suivent.

 

BIBLIOGRAPHIE

   N°1 DANESCH Othmar et Edeltraud (1994)
« Le monde fascinant de la flore alpine » ; Éditions Didier Richard

 

WEBOGRAPHIE

   N°1' Franck LE DRIANT, FLOREALPES, http://www.florealpes.com/

   N°2' WIKIPÉDIA http://fr.wikipedia.org

 

Haut de page Retour au sommaire Photographies Flore des montagnes