Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Biologie Photographies

 

Sabot de Vénus
(Cypripedium calceolus)

 

BIOLOGIE DU SABOT DE VÉNUS

En zone intertropicale, les Orchidées sont des plantes épiphytes (grec epi, sur et phuton, plante), c’est à dire des plantes poussant sur d’autres plantes sans les parasiter. Elles utilisent l’humidité de l’air et les micro-particules aériennes pour subvenir à leurs besoins. En zone tempérée, elles enfoncent normalement des racines dans le sol : c’est ainsi que procède le Sabot de Vénus qui est la plus grande et probablement la plus belle Orchidée d’Europe.

Photo n°DSC_0035
Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Comme toutes les Orchidacées, les fleurs du Sabot de Vénus possèdent six tépales (pièces dont la structure ne permet pas de dire s’il s’agit de pétales ou de sépales) disposés en deux cercles concentriques de trois.

Les spécimens que nous présentons ici, ont été photographiés dans la Chartreuse (Isère) vers 1 200 m d’altitude.

 Photo n°P1020648
Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

Pour en savoir plus, consultez la webographie qui suit.

 

WEBOGRAPHIE

  N°1' Erick DRONNET, Belles Fleurs de France http://erick.dronnet.free.fr/belles_fleurs_de_france

  N°2' Franck LE DRIANT, FLOREALPES, http://www.florealpes.com

 

Haut de page Retour au sommaire Photographies Flore des montagnes