Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Biologie Photographies

 

Armoise génépi
ou Génépi noir
ou vrai Génépi
(Artemisia genepi)

 

BIOLOGIE DU GÉNÉPI NOIR

        Si la plupart des quelque 200 espèces du genre Artemisia peuplent les steppes de l’hémisphère nord, quelques-unes apparaissent en haute montagne. Presque toutes les Armoises étaient considérées autrefois comme plantes à propriétés curatives ... et même magiques ! Aujourd'hui encore, elles sont utilisées  pour leur propriétés médicinales et employées dans la fabrication de liqueurs. Notons qu'une Armoise entre dans la pharmacopée traditionnelle chinoise : Artemisia annua L. où elle est appelée qinghaosu. Des feuilles de cette plante a été extrait l'artémisinine, molécule active dans le traitement curatif des paludismes sévères à Plasmodium falciparum. (1)

Photo n°201507033
Armoise génépi ou Génépi noir ou vrai Génépi (Artemisia genepi)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

        L'Armoise génépi, aussi appelée Génépi noir ou vrai Génépi (Artemisia genepi), bien qu'assez rare, est répartie sur l'ensemble des Alpes et plus particulièrement sur les terrains schisteux ou calcaires métamorphiques (marbres) à une altitude comprise entre 2 200 et 3 800 m. La taille de la plante varie entre 5 et 15 cm et son aspect est moins tomenteux que celui de l'Armoise lâche (Génépi jaune). Contrairement à cette dernière, ses capitules, dont le nombre est compris entre 5 et 30, forment un épi compact et dressé. C'est probablement à la couleur noirâtre de ses bractées, qui entourent les capitules jaunes, que l'Armoise génépi doit son nom populaire de Génépi noir.

Photo n°201507034
Armoise génépi ou Génépi noir ou vrai Génépi
(Artemisia genepi)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

        Pour en savoir plus, consultez la bibliographie et la webographie qui suivent.

 

BIBLIOGRAPHIE

  N°1 ALLAIN Pierre (2014)
« Les médicaments - 4ème édition » ; CdM Éditions

  N°2 DANESCH Othmar et Edeltraud (1994)
« Le monde fascinant de la flore alpine » ; Éditions Didier Richard

 

WEBOGRAPHIE

  N°1' Franck LE DRIANT, FLOREALPES, http://www.florealpes.com/

 

Haut de page Retour au sommaire Photographies Flore des montagnes