Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Biologie Photographies

 

Campanule alpestre
(Campanula alpestris ou Campanula allionii)

 

BIOLOGIE DE LA CAMPANULE ALPESTRE

         Comme toutes les Campanules, la Campanule alpestre possède des fleurs en forme de clochettes, d’où ses noms français et latin (latin campana, cloche).

Photo n°201408018
Campanule alpestre (Campanula alpestris)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation

         La Campanule alpestre (Campanula alpestris), aussi nommée Campanule d'Allioni (Campanula allionii), habite uniquement le sud-ouest des Alpes, où on la rencontre, soit isolée (cas le plus courant), soit en petits groupes. La plante rampe, généralement solitaire, dans de grossiers éboulis calcaires, exposés à des vents violents, à une altitude comprise entre 1 400 et 2 800 mètres. Mais si les circonstances sont favorables, et que la fleur n'est pas malmenée, ni par l'éboulis, ni par le vent, elle peut devenir très robuste. De petites colonies forment alors de luxuriants bouquets bleus.

         Pour en savoir plus, consultez la bibliographie et la webographie qui suivent.

 

BIBLIOGRAPHIE

  N°1 DANESCH Othmar et Edeltraud (1994)
« Le monde fascinant de la flore alpine » ; Éditions Didier Richard

 

WEBOGRAPHIE

  N°1' Erick DRONNET, Belles Fleurs de France http://erick.dronnet.free.fr/belles_fleurs_de_france

  N°2' Franck LE DRIANT, FLOREALPES, http://www.florealpes.com/

   N°3' WIKIPÉDIA http://fr.wikipedia.org

 

Haut de page Retour au sommaire Photographies Flore des montagnes