Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Localisation Itinéraires Géologie Écologie Photographies

 

Lac Sainte Marguerite (Rond) (2508m)

Mont Thabor

Savoie

 

Latitude  45° 07' 25'' N
Longitude 6° 35' 49'' E
Altitude 2 508 m

 

Agrandir la carte IGN d’après le site GÉOPORTAIL https://www.geoportail.gouv.fr



  Itinéraires d'accès au lac

RANDONNÉE SUR SENTIER BALISÉ

      Dans le massif du Mont Thabor et à proximité immédiate du Refuge du Mont Thabor (2 495 m), le lac Sainte Marguerite (Rond) (2 508 m) se situe en Savoie, à 6,3 km en projection horizontale"Distance en projection sur une carte (plan)
=
Distance à vol d'oiseau."
au NORD-NORD-OUEST des Granges de la Vallée Étroite (1 765 m) qui marquent le départ de la randonnée (Briançonnais, Hautes-Alpes) (carte).

      L'accès routier peut se faire en passant par Névache (D 301T) et en suivant la route D 1T qui conduit à la Vallée Étroite (1 765 m), par le col de l'Échelle (1 762 m).

      On peut se rendre en voiture aux Granges de la Vallée Étroite (1 765 m) depuis Névache (accès routier n°1), Briançon (accès routier n°2), Gap (accès routier n°3) ou Grenoble (accès routier n°4), par exemple.

      Voici les itinéraires de randonnée :

  N°1 d’après le site participatif Altituderando www.altituderando.com, Copyright ©

  N°2 d’après le site communautaire Bivouak.net www.bivouak.net, Copyright ©

 

  Contexte géologique du lac

      Le lac Sainte Marguerite (Rond) (2 508 m) se situe dans un environnement complexe où affleurent :
- sur le rivage EST où se trouve le Refuge du Mont Thabor (2 502 m) : verrucano"Formation conglomératique de quartz caractérisée par la présence de fragments rouges de roche volcanique du Permien (Liparite) (entre -299 et -252 millions d'années)." et quartzites"La plupart du temps, il s'agit d'un grès (roche sédimentaire) ayant subi un métamorphisme. Ces grains sont cimentés par recristallisation de la silice (quartz)." du Trias (entre -252 et -201 millions d'années),
- sur le rivage SUD : alluvions glaciaires et éboulis,
- sur le rivage SUD-OUEST : gypses"Du latin «gypsum», pierre à plâtre, gypse, le gypse est du sulfate de calcium cristallisé, qui s'est formé par "précipitation" dans des eaux marines très peu profondes et surchargées en sels, sortes de marais salants naturels.
Dans les Alpes françaises, le gypse s'est principalement déposé au Trias supérieur. Les gypses sont très solubles sous l'action des eaux météoriques : formation de cavités, d'entonnoirs de dissolution..."
triasiques,
- sur le rivage OUEST : cargneules triasiques et alluvions glaciaires,
- sur le rivage NORD-OUEST : cargneules, gypses"Du latin «gypsum», pierre à plâtre, gypse, le gypse est du sulfate de calcium cristallisé, qui s'est formé par "précipitation" dans des eaux marines très peu profondes et surchargées en sels, sortes de marais salants naturels.
Dans les Alpes françaises, le gypse s'est principalement déposé au Trias supérieur. Les gypses sont très solubles sous l'action des eaux météoriques : formation de cavités, d'entonnoirs de dissolution..."
, quartzites"La plupart du temps, il s'agit d'un grès (roche sédimentaire) ayant subi un métamorphisme. Ces grains sont cimentés par recristallisation de la silice (quartz)." et grès"Le grès est une roche sédimentaire détritique, issue de l’agrégation et de la cimentation (ou diagenèse) de grains de sable composés de silice (quartz)." triasiques.

      Les rivages SUD et OUEST sont plus ou moins couronnés de Houiller schisto"La schistosité est la texture feuilletée caractéristique, formée par une succession de plaques très fines, que prennent les roches après avoir subit un métamorphisme."-gréseux"Le grès est une roche sédimentaire détritique, issue de l’agrégation et de la cimentation (ou diagenèse) de grains de sable composés de silice (quartz).", à lits de charbon du Briançonnais.
Dans un environnement de gypses"Du latin «gypsum», pierre à plâtre, gypse, le gypse est du sulfate de calcium cristallisé, qui s'est formé par "précipitation" dans des eaux marines très peu profondes et surchargées en sels, sortes de marais salants naturels.
Dans les Alpes françaises, le gypse s'est principalement déposé au Trias supérieur. Les gypses sont très solubles sous l'action des eaux météoriques : formation de cavités, d'entonnoirs de dissolution..."
, les cuvettes de chacun des deux lacs Sainte Marguerite pourraient être d'ancien cônes de dissolution.
 

  N°1 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

 

  Contexte écologique du lac

      Le site naturel qui héberge le lac Sainte Marguerite (Rond) (2 508 m) se situe à l'EST du Mont Thabor (3 178 m) et au SUD de la vallée de la Maurienne, dans le département de la Savoie. Cet espace naturel présente un ensemble formé par des rochers, des éboulis, de petits lacs d'altitude et des vallons humides.

      Les Lépidoptères Rhopalocères (papillons de jour) sont particulièrement bien représentés. Ils profitent de dépressions humides pour se développer. Se trouvent ainsi sur le site :
- le Damier de la Succise (Euphydryas aurinia), exclusivement dépendant d'une Herbacée, la Succise des prés (Succisa pratensis), sur laquelle le papillon pond ses œufs au dos des feuilles; la chenille s'en nourrit par la suite; si la Succise des prés disparait, le Damier de la Succise s'éteint avec elle; la protection de ce papillon est un enjeu européen du fait de la raréfaction de ses milieux de vie,
- le Solitaire (Colias palaeno), dans les landes à bruyères ou les prairies humides d'altitude,
- l'Azuré de la canneberge (Albulina optilete), dans les landes à bruyères ou les prairies humides d'altitude,
- le Petit Apollon (Parnassius phoebus), Papillon blanc avec quatre tâches rouges bien voyantes sur les ailes, qui se rencontre sur les bords de torrents d'altitude et en France uniquement dans les Alpes.

      Parmi les Oiseaux, deux Passereaux notamment fréquentent le site :
- la Rousserole verderolle (Acrocephalus palustris), petite Fauvette verdâtre au chant remarquable et très imitatif qui affectionne les groupements herbacés humides pour y nicher discrètement,
- le Sizerin flammé (Acanthis flammea), évoluant dans les zones semi-ouvertes faisant la transition entre la forêt et les alpages : les zones de combat (zones dans lesquelles alternent résineux rabougris adoptant des formes de bonzaï et prairies ou dalles rocheuses nues).

(En savoir plus)

      Inventaire de la faune et de la flore: INPN
 

  N°1 d’après le site INPN - Inventaire National du Patrimoine Naturel inpn.mnhn.fr, Copyright ©

 

 

Photo n°19890706ter
Lac Sainte Marguerite (Rond) (2508m) (Mont Thabor, Savoie)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
(Horrible photographie, à remplacer !)

Photo n°19890706bis
Refuge du Thabor (2495m) (Mont Thabor, Savoie)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Refuge du Thabor (2495m)
(Horrible photographie, à remplacer !)

 

Haut de page Retour au sommaire Autres lacs de Savoie