Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Localisation Itinéraires Géologie Écologie Photographies
Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Google Plus Partagez par email

 

Lac Égorgéou (2394m)

Queyras

Hautes-Alpes

 

Latitude  44° 43' 23'' N
Longitude 6° 58' 52'' E
Altitude 2 394 m

Agrandir la carte IGN d’après le site GÉOPORTAIL https://www.geoportail.gouv.fr



Itinéraires d'accès au lac

SUR SENTIER BALISÉ

      Le lac Égorgéou (2 394 m) (Queyras, Hautes-Alpes) se situe à la fois sur la rive gauche du Guil, au-dessus et au SUD du hameau de l'Échalp (1 701 m) (4 km au SUD-EST de Ristolas (1 610 m) par la D 947) (carte n°1), et également au NORD du col Agnel (2 744 m) (16 km à l'EST de Molines-en-Queyras par la D 205T (carte n°2). Au moins deux accès routiers et deux départs de randonnée sont possibles.

-  Départ: parking de l'Échalp (1 710 m) (carte n°1) (Randonnée N°1)
On accède en voiture au parking de l'Échalp depuis Ristolas (accès routier n°1), Abriès (accès routier n°2), Aiguilles (accès routier n°3), Château-Ville-Vieille (accès routier n°4), Guillestre (accès routier n°5), Briançon (accès routier n°6) ou Gap (accès routier n°7), par exemple.

- Départ: parking (2 620 m) à proximité du refuge Agnel (carte n°2) (Randonnées N°2 et N°3)
L'accès routier au parking (2 620 m) à proximité du refuge Agnel peut se faire depuis Molines-en-Queyras (accès routier n°8),  Château-Ville-Vieille (accès routier n°9), Guillestre (accès routier n°10), Briançon (accès routier n°11) ou Gap (accès routier n°12), par exemple.

      Voici les itinéraires de randonnée:

  N°1 d’après le site participatif Altituderando www.altituderando.com, Copyright ©

  N°2 d’après le site communautaire Bivouac.net www.bivouak.net, Copyright ©

  N°3 d’après le site participatif Altituderando www.altituderando.com, Copyright ©



Aspect géologique du lac

      Le vallon du Torrent de Bouchouse, en V dissymétrique, débute au pied de la face NORD du Pain de Sucre (3 208 m) et s’achève 700 m au NORD de la Roche Écroulée (1 787 m). Il est bordé de deux crêtes formées de roches sédimentaires de nature différente et qui témoignent de la présence de l'océan Téthys-ligure ou océan liguro-piémontais; un océan profond de 3 000 m, il y a 150 millions d'années. En rive droite, le versant exposé OUEST est constitué de marbre blond du Jurassique supérieur (Malm : entre -161 et -145 millions d'années) (sédiments calcaires océaniques métamorphisés"Le métamorphisme (du grec metá , au-delà, après et morphế ,forme) désigne l'ensemble des transformations subies par une roche (sédimentaire, magmatique ou métamorphique) sous l'effet de modifications des conditions de température, de pression, de la nature des fluides et, parfois, de la composition chimique de la roche. Ces transformations, qui peuvent être minéralogiques, texturales, chimiques ou encore structurales, amènent à une réorganisation des éléments dans la roche et à une recristallisation des minéraux à l'état solide." Christian Nicollet (2010) « Métamorphisme et géodynamique », Paris, Dunod, coll. « Sciences Sup »,‎ février 2010"). En rive gauche, le versant exposé EST est composé de schistes lustrés. (Les schistes lustrés sont des argiles métamorphisées"Le métamorphisme (du grec metá , au-delà, après et morphế ,forme) désigne l'ensemble des transformations subies par une roche (sédimentaire, magmatique ou métamorphique) sous l'effet de modifications des conditions de température, de pression, de la nature des fluides et, parfois, de la composition chimique de la roche. Ces transformations, qui peuvent être minéralogiques, texturales, chimiques ou encore structurales, amènent à une réorganisation des éléments dans la roche et à une recristallisation des minéraux à l'état solide." Christian Nicollet (2010) « Métamorphisme et géodynamique », Paris, Dunod, coll. « Sciences Sup »,‎ février 2010"). Sous l'effet conjugué des hautes températures et pressions qui régnaient lors de la formation des Alpes, il y a 40 millions d'années, les sédiments calcaires et les argiles se sont respectivement métamorphisés en marbre blond et en schistes lustrés. On trouve plusieurs formations lacustres dans ce vallon et sur son versant rive gauche.

      Les 2 principaux lacs de l'Eychassier (grand et Petit) (2 815 m) sont suspendus sur un replat du versant rive gauche, à proximité et en contrebas SUD-EST du Pic de Foréant ou Pointe des Fonzes (3 081 m). Les lacs se situent dans un environnement de schistes lustrés qui constituent les sommets de la crête : Pic Foréant (3 081 m), Le Grand Queyras (3 114 m), Le Sparveyre (3 002 m), Pic Ségure (2 990 m).

      Le lac Foréant (2 618 m) se trouve dans le vallon du Torrent de Bouchouse, entre le pied de la Crête de la Taillante (3 197 m) (marbre blond) et le pied du Pic Foréant (3 081 m) (schistes lustrés), dans un environnement de marbre blond. Au SUD-EST du lac se dresse le Pain de Sucre (3 208 m) (marbre blond).

      Plus bas dans le vallon, le lac Égorgéou (2 394 m), à moitié recouvert d’alluvions, se situe au pied du Sparveyre (3 002 m) (schistes lustrés), dans un environnement d’alluvions (rivage SUD), de schistes lustrés (rivage EST, rive gauche) et de marbre blond (rivage OUEST, rive droite).

      À l’EST et à proximité du lac Égorgéou, le lac Baricle (2 415 m) est accroché au versant de la rive droite, dans un environnement de marbre blond.
 

  N°1 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°2: Marcel LEMOINE, Pierre TRICART (1988)
« Queyras: un océan il y a 150 millions d'années » ; Éditions du BRGM


Aspect écologique du lac

      Le lac Égorgéou (2 394 m) présente les caractéristiques suivantes (2) :
- Superficie : 3,90 ha
- Profondeur maximale : 6 m
- Durée du gel : 8 mois

      Localisé dans la partie EST du département des Hautes-Alpes et à l'EST du Parc Naturel Régional du Queyras, le Vallon du Torrent de Bouchouse, « Zone de Protection du Biotope », se situe dans la partie orientale schisteuse (schistes lustrés de la zone piémontaise) du massif en limite frontalière avec l'Italie. Situé dans la zone biogéographique intra-alpine du Briançonnais-Queyras, ce secteur est soumis à un climat montagnard de type continental sec, teinté d'influences adriatiques plus humide, en provenance de la plaine du Pô(voir ici). Débutant à environ 1 670 m d'altitude, le site culmine à 3 297 m au Mont Aiguillette. Il est inclus dans les étages de végétation subalpin, alpin et nival. Entouré de crêtes ébouleuses et de barres rocheuses, il est caractérisé par de grandes étendues herbeuses de prairies subalpines, de pelouses alpines et de vastes forêts de mélèzes sur les ubacs. La présence de plusieurs lacs d'altitude, ses paysages remarquables marqués par le pastoralisme et son opulente richesse écologique et biologique font de ce territoire l'un des joyaux naturalistes des Alpes françaises.
Les trois habitats déterminants que compte le site sont des marécages : les ceintures péri-lacustres des lacs froids et mares d'altitude à Linaigrette de Scheuchzer (Eriophorum scheuchzeri), les bas-marais cryophiles d'altitude des bords de sources et suintements à Laîche des frimas (Carex frigida) et les bas-marais pionniers arctico-alpins à Laîche bicolore (Carex bicolor), milieux d'une très grande valeur patrimoniale, qui apparaissent ponctuellement dans de nombreux secteurs de ce site, de manière très caractéristique, avec l'ensemble de leur cortège floristique.
Le site renferme une faune et une flore typiques, comprenant notamment le Gypaète barbus (Gypaetus barbatus), grand rapace charognard réintroduit avec succès dans la vallée voisine de l'Ubaye et qui explore le Queyras à la recherche de nourriture. (En savoir plus).

voir ici
      L’influence de la Lombarde revêt une grande importance dans ce secteur du Queyras. Il s'agit d'une remontée de masses d'air humides provenant de la plaine du Pô et de la Lombardie (ITALIE) vers les reliefs (froids) du Piémont et de la frontière franco-italienne. L'air froid et humide condense sous la forme d’abondantes précipitations dans les hautes vallées du Piémont et du Queyras, mais aussi sous la forme de "nebbia" (italien nebbia : brouillard). Cette "nebbia" forme des mers de nuages sur les pentes des versants italien et déborde de temps en temps de l'autre côté de la frontière. Par l’humidité qu’elles génèrent, la lombarde et la "nebbia" contribuent à diversifier les faciès microclimatiques et permettent un enrichissement biologique de la zone.

      Inventaire de la faune et de la flore: INPN
 

  N°1 d’après le site INPN - Inventaire National du Patrimoine Naturel inpn.mnhn.fr, Copyright ©

  N°2 Collectif
Études des lacs de haute altitude comme milieux sentinelles pour le suivi des retombées atmosphériques et de leurs effets - Programme ECCOREV 2012
d’après le site ECCOVEV - Écosystèmes Continentaux et Risques Environnementaux www.eccorev.fr, CNRS - Université Aix Marseille

 

Photo n°20090715
Lac Égorgéou (2394m) (Queyras, Hautes-Alpes)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Nord

Photo n°20090714
Lac Égorgéou (2394m) (Queyras, Hautes-Alpes)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud

Photo n°20090717
Lac Égorgéou (2394m) (Queyras, Hautes-Alpes)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Est

Photo n°20090716
Lac Égorgéou (2394m) (Queyras, Hautes-Alpes)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Ouest

Photo n°19920704
Lac Égorgéou (2394m) (Queyras, Hautes-Alpes)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Nord-Est

Photo n°20090713
Lac Égorgéou (2394m) (Queyras, Hautes-Alpes)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud

Photo n°P1000281
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Au dessous du lac Égorgéou:
marbres du Jurassique supérieur (formant les dalles claires du secteur),
mais le banc est affecté d'une forte schistosité verticale.

Photo n°201507005
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction NORD depuis le Pic Foréant (3081m)

Photo n°201507016
Lac Foréant
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction NORD-NORD-EST sur la Crête de la Taillante (3197m); Lac Égorgeou (2394m) au second plan
(Les noms s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°201507015
Lac Foréant
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction NORD; Lac Égorgeou (2394m) au second plan.
(Les noms s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

 

Haut de page Retour au sommaire Pêche Autres lacs du Queyras Autres lacs des Hautes-Alpes