Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Localisation Itinéraires Géologie Photographies

 

Lac de Sainte Marguerite (2227m)

Les Orres

Embrunnais

Hautes-Alpes

 

Latitude  44° 27' 12'' N
Longitude 6° 33' 31'' E
Altitude 2 227 m

Agrandir la carte IGN d’après le site GÉOPORTAIL https://www.geoportail.gouv.fr



  Itinéraires d'accès au lac

RANDONNÉE FAMILIALE SUR SENTIER BALISÉ

      Le lac de Sainte Marguerite (2 227 m) se situe au SUD de la station des Orres (1 650 m) (carte), qui se trouve elle-même au SUD-EST et à une quinzaine de kilomètres d'Embrun (accès routier n°1) (Embrunnais, Hautes-Alpes).

      Dans la station des Orres, départ de la randonnée, on peut garer sa voiture au parking de Pra Païsset, ou au parking de Bois Méan, ou encore au parking de la via ferrata (Pré Claux 1 710 m).

      L'accès routier à la station des Orres peut se faire depuis Embrun (accès routier n°2), Guillestre (accès routier n°3), Gap (accès routier n°4) ou Briançon (accès routier n°5), par exemple.

      Voici les itinéraires de randonnée :

  N°1 d’après le site communautaire Bivouak.net www.bivouak.net, Copyright ©

  N°2 d’après le site participatif Altituderando www.altituderando.com, Copyright ©

 

  Contexte géologique du lac

      Le lac de Sainte Marguerite (2 227 m) se trouve dans un environnement où affleure du flysch"Typiquement un flysch est constitué par une alternance de bancs de grès (en bas) et de schistes argileux (en haut). Les flyschs se forment par avalanches sous-marines lorsqu’un océan se referme. Ils proviennent de boues et de sables déposés dans des eaux peu profondes qui dévalent une pente vers eaux plus profondes. Ces boues et ces sables se redéposent au fond de l’océan par décantation : gros grains dessous, petits grains dessus. On parle de granuloclassement, d'où la présence d’une stratification." à Helminthoïdes"Le flysch du Crétacé à Helminthoïdes se caractérise par la présence de "dessins" serpentiformes sur la roche, faisant penser à des vers (grec elmins « ver », d'où le mot Helminthoïde).
Ce type de trace fossile correspond probablement au déplacement d'un animal. Ce dernier n'est pas connu."
. Ces roches sont les marqueurs d'un ancien océan, aujourd'hui disparu : la Téthys ligure ou océan liguro-piémontais, un océan profond d'au moins 3 000 m, il y a 150 millions d'années.

      Le flysch"Typiquement un flysch est constitué par une alternance de bancs de grès (en bas) et de schistes argileux (en haut). Les flyschs se forment par avalanches sous-marines lorsqu’un océan se referme. Ils proviennent de boues et de sables déposés dans des eaux peu profondes qui dévalent une pente vers eaux plus profondes. Ces boues et ces sables se redéposent au fond de l’océan par décantation : gros grains dessous, petits grains dessus. On parle de granuloclassement, d'où la présence d’une stratification." est constitué par une alternance de bancs de grès"Le grès est une roche sédimentaire détritique, issue de l’agrégation et de la cimentation (ou diagenèse) de grains de sable composés de silice (quartz)." (en bas) et de schistes"La schistosité est la texture feuilletée caractéristique, formée par une succession de plaques très fines, que prennent les roches après avoir subit un métamorphisme." argileux"Du latin «argilla», argile, l'argile désigne une famille de minéraux, les silicates SiO4, ou une particule dont la granulométrie (dimension) est inférieure à 4 microns." (en haut). Les flyschs"Typiquement un flysch est constitué par une alternance de bancs de grès (en bas) et de schistes argileux (en haut). Les flyschs se forment par avalanches sous-marines lorsqu’un océan se referme. Ils proviennent de boues et de sables déposés dans des eaux peu profondes qui dévalent une pente vers eaux plus profondes. Ces boues et ces sables se redéposent au fond de l’océan par décantation : gros grains dessous, petits grains dessus. On parle de granuloclassement, d'où la présence d’une stratification." sont les témoins d'un océan ancien, aujourd'hui disparu. Ils se sont formés par avalanches sous-marines. Ils proviennent de boues et de sables déposés dans des eaux peu profondes qui dévalent une pente vers eaux plus profondes. Ces boues et ces sables se redéposent au fond de l’océan par décantation : gros grains dessous, petits grains dessus. On parle de granuloclassement, d'où la présence d’une stratification.
 

  N°1 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°2 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

 

 

Photo n°19980710
Lac de Sainte Marguerite (2227m) (Les Orres, Embrunnais, Hautes-Alpes)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud

Photo n°19980710bis
Lac de Sainte Marguerite (2227m) (Les Orres, Embrunnais, Hautes-Alpes)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud

 

Haut de page Retour au sommaire Pêche Autres lacs de l'Embrunnais Autres lacs des Hautes-Alpes