Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Localisation Itinéraires Géologie Photographies
Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Google Plus Partagez par email

 

Lac de l'Eychauda (2514m)

Pelvoux

Les Écrins

Hautes-Alpes

 

Latitude  44° 55' 54'' N
Longitude 6° 28' 40'' E
Altitude 2 514 m

Agrandir la carte IGN d’après le site GÉOPORTAIL https://www.geoportail.gouv.fr



Pour accéder au point de départ de cette randonnée, il faut prendre la route s’élevant vers le hameau de Chambran, peu après la sortie de Vallouise.

Itinéraires d'accès au lac

RANDONNÉE FAMILIALE SUR SENTIER BALISÉ JUSQU'AU LAC (DANGEREUX APRÈS LE LAC)

      Le lac de l'Eychauda (2 514 m) se situe au-dessus et au NORD du hameau de Chambran (1 719 m) (commune de Pelvoux) (carte), qui est lui-même à une dizaine de kilomètres de Vallouise (1 106 m) (Écrins, Hautes-Alpes). L'accès routier peut se faire jusqu'au parking du hameau de Chambran (1 719 m) depuis Vallouise (accès routier n°1), Guillestre (accès routier n°2), Briançon (accès routier n°3) ou Gap (accès routier n°4), par exemple.

      Voici les itinéraires de randonnée:

  N°1 d’après le site participatif Altituderando www.altituderando.com, Copyright ©

  N°2 d’après le site communautaire Bivouac.net www.bivouak.net, Copyright ©



Aspect géologique du lac

      Le massif des Écrins - Pelvoux (4 102 m) fait partie des principaux massifs cristallins des Alpes externes, au même titre que le Mercantour, la Chaîne de Belledonne ou le Mont Blanc. C’est aussi le plus grand et le seul à présenter une forme circulaire. Son "socle cristallin" comporte plusieurs types de roches métamorphiques et une seule sorte de roche intrusive ou plutonique (granites). Ces roches cristallines, qui se sont formées lors de l’apparition de montagnes à l’ère Primaire (Hercynien), ont été soulevées jusqu'à 4 000 m d’altitude lors de la surrection des Alpes, il y a 40 millions d’années. Le massif des Écrins héberge également des terrains sédimentaires. (En savoir plus).

      Le lac de l'Eychauda (2 514 m) est typiquement un lac de surcreusement glaciaire, barré par un verrou rocheux. (Le creusement érosif dû à la glace laisse une cavité plus profonde [on parle de surcreusement] que s’il avait été causé par de l’eau liquide). Lorsqu’un verrou, constitué par des roches plus dures, plus résistantes à l’abrasion, tend à bloquer l’écoulement d’un glacier, la glace qui continue à s’accumuler en amont, creuse, affouille, érode dans les roches les plus tendres. Les débris rocheux dus à l’érosion sont évacués en remontant la pente dans le sens de l’écoulement du glacier. Une dépression se forme dans la zone SUR-creusée : on la nomme OMBILIC GLACIAIRE. Le barrage naturel, qui est à l’origine de la formation de cet ombilic, porte quant à lui le nom de VERROU GLACIAIRE. Lorsque le glacier fond, un lac occupe l’ombilic avant d’être comblé par des alluvions.

      Le lac de l'Eychauda, logé dans un ombilic glaciaire, se trouve dans un cirque formé par les sommets suivants : la Crête des Grangettes (3 310 m), le Roc de Montagnolle (2 828 m), le Rocher de l'Yret (2 830 m) et la Crête de l’Yret (2 65 1m). Coste du Laou forme le verrou glaciaire de ce lac. L’ombilic et les parois du cirque sont formés de roches cristallines (dures [granite, gneiss]) avec une intercalation de roches sédimentaires (tendres [calcaires marbreux, quartzites, schistes noirs]). Le glacier de Séguret-Foran a probablement affouillé les roches les plus tendres au niveau de l’ombilic. De plus, le lac se trouve sur une faille verticale orientée NORD-SUD. La disposition particulière des roches sédimentaires (tendres) et la présence de cette faille verticale ont déterminé la position de l’ombilic.
Le lac de l'Eychauda ne possède pas d’émissaire. Ses eaux s’évacuent en profondeur et ressortent au pied du verrou glaciaire de Coste du Laou, dans le vallon de Chambran, 500 m plus bas. La faille verticale est sans doute responsable de ce phénomène.

      La superficie du lac de l'Eychauda atteignait 15 ha en 2014 (3).

  N°1 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°2 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°3 GARDENT Marie (2014)
« Inventaire et retrait des glaciers dans les Alpes françaises depuis la fin du Petit Âge Glaciaire » ; Thèse de doctorat de l'Université de Grenoble (Université Grenoble Alpes), Spécialité Géographie <NNT :2014GRENA008> <tel-01062226> p. 308.

  N°4 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

 

Photo n°
Lac de l'Eychauda (2514m) (Pelvoux, Écrins, Hautes-Alpes)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue depuis le col des Grangettes (2684m)
(Photographie à changer)

 

Haut de page Retour au sommaire Autres lacs des Écrins (05) Autres lacs des Hautes-Alpes