Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire Localisation Itinéraires Géologie Photographies

 

Lac de la Ponsonnière (2340m)

Briançonnais

Hautes-Alpes

 

Latitude  45° 03' 09'' N
Longitude 6° 28' 22'' E
Altitude 2 340 m

 

Agrandir la carte IGN d’après le site GÉOPORTAIL https://www.geoportail.gouv.fr



Itinéraires d'accès au lac

ITINÉRAIRE BALISÉ, PASSAGE ÉQUIPÉ D'UN CABLE

      Le lac de la Ponsonnière (2 340 m) se situe à l'EST du col du Lautaret (2 057 m), non loin de Monêtier-les-Bains (Briançonnais, Hautes-Alpes). L'accès routier peut se faire jusqu'au parking du Pont de l'Alpe (1 710 m) sur la D 1791 (carte), entre le col du Lautaret (accès routier n°1) et Monêtier-les-Bains (accès routier n°2). On peut se rendre en voiture au Pont de l'Alpe depuis Briançon (accès routier n°3), Gap (accès routier n°4) ou Grenoble (accès routier n°5), par exemple.

      Voici les itinéraires de randonnée:

  N°1 d’après le site communautaire Bivouac.net www.bivouak.net, Copyright ©



Contexte géologique du lac

      Sur un replat suspendu, le lac de la Ponsonnière (2 340 m) est retenu par un verrou de calcaires datant du Trias (entre -252 et -201 millions d'années). Les glaciers du Quaternaire ont creusé la plus grande partie de ce lac dans des calcschistes (schistes calcaires) ou plus exactement des "marbres en plaquettes", c'est-à-dire des calcschistes faiblement métamorphiques, d'âge Néo-Crétacé (entre -100 et -56 millions d’années). L’extrémité nord-est du lac de la Ponsonnière est constituée de schistes argileux à bancs de grès du Houiller. Ces roches imperméables ont renforcé le colmatage de sa cuvette.

      Les Houillers datent de la fin de l'Ère Primaire, il y a plus de 300 millions d'années (Carbonifère [entre -359 et -299 millions d'années]), lorsque le paysage était constitué de fleuves, de rivières, de marécages et de forêts avec une abondante végétation. C’est dans ce contexte qu’une véritable purée végétale s’est accumulée au fond de lagunes. Elle a été rapidement recouverte de sédiments argileux imperméables à l’air (et donc au dioxygène O2). De telles conditions d’enfouissement ont permis la mise en place de réactions chimiques et biochimiques lentes, se traduisant essentiellement par la compaction, la déshydratation et la fermentation des débris végétaux accumulés. Ceux-ci se sont peu à peu transformés en houille.
 

  N°1 d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

 

Lac de la Ponsonnière (2340m) (Briançonnais, Hautes-Alpes)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud-Est
(Photographie, à remplacer !)

Lac de la Ponsonnière (2340m) (Briançonnais, Hautes-Alpes)
Cliché Serge SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Nord-Ouest
(Photographie, à remplacer !)

 

Haut de page Retour au sommaire Pêche Autres lacs du Briançonnais Autres lacs des Hautes-Alpes