Ce site vit grâce à la publicité. Soyez sympas, désactivez provisoirement votre bloqueur de publicité le temps de votre visite. Merci à vous.

 
Retour au sommaire "Lacs de montagne" Retour au sommaire "Éclectique" Localisation Qu'est-ce qu'un glacier rocheux ? Comment un glacier rocheux fonctionne-t-il ? Les glaciers rocheux de Marinet sont-ils encore actifs ?

Photographies

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Google Plus Partagez par email

 

Les glaciers rocheux de Marinet

Haute Ubaye

Alpes de Haute Provence

 

Latitude  44° 33' 45'' N
Longitude 6° 51' 49'' E
Altitude 2 536 m

 

Agrandir la carte IGN d’après le site GÉOPORTAIL https://www.geoportail.gouv.fr

 

          Comme nous l'avons déjà écrit, ici, la molécule d'eau, par ses propriétés physico-chimiques bien particulières est dotée de qualités extraordinaires. Ainsi l'eau solide se comporte comme un liquide! Un liquide très visqueux, certes, mais qui répond tout de même aux caractéristiques des fluides: la glace est capable de s'écouler le long d'une pente. Sa viscosité, très élevé, est dépendante de la température: 15 x 1012 Pascals.seconde à -13°C. C'est à dire 1016 fois plus que celle de l'eau liquide! La glace se déplace non pas parce qu'elle fond, mais parce qu'elle agit à la manière d'un liquide.

          Sur un sommet où la température reste négative tout au long de l'année, de la neige s'accumule. Puis elle s'écrase, se compacte sous l'effet de son propre poids et se transforme en glace. L'épaisseur de la couche ainsi formée, pourrait atteindre plusieurs dizaines de kilomètres, au fils des millénaires, si la glace restait figée sur le sommet! Mais cette eau solide répond aux lois de la mécanique des fluides et s'écoule le long d'une pente: c'est un glacier.
Il existe 3 sortes de glacier:
- le glacier "vrai", "blanc", formé de glace,
- le glacier noir, formé lui aussi de glace, mais recouvert de débris rocheux,
- le glacier rocheux

 

Qu'est-ce qu'un glacier rocheux?

          Un glacier rocheux ne doit pas être confondu avec un glacier noir. Bien qu'ils soient tous les deux recouverts de débris rocheux et qu'ils se déplacent le long d'une pente, le glacier noir est simplement constitué de glace alors que le glacier rocheux est formé d'un mélange glace-pierrailles et contient des interstices assez grands. Avec une vitesse de quelques centimètres à quelques décimètres par an, la très lente progression d'un glacier rocheux est bien inférieure à celle d'un glacier classique (1).

          Le glacier rocheux est actif lorsqu'il possède, un noyau gelé, aussi nommé pergélisol ou permafrost, de plusieurs dizaines de mètre de profondeur protégé par 2 à 5 m de blocaille, un front raide (>35°) avec des blocs instables et une végétation quasiment absente (2) (11). En outre, dans les Alpes du Sud, ce type de glacier nécessite la présence de hauts vallons d'exposition nord ou nord-est, avec des versants suffisamment raides et constitués de roches susceptibles de se débiter en blocs par gélation (10). De plus, pour que le noyau gelé d'un glacier rocheux ne fonde pas et que son activité soit ainsi conservée, la température moyenne annuelle de l'air doit impérativement rester inférieure à -2 °C (10) (12) (13).

          Le glacier rocheux est inactif lorsque le noyau gelé, indispensable à son fonctionnement, a fondu. Les masses pierreuses se sont affaissées. Le front de ce glacier est alors moins incliné avec des blocs stabilisés et une couverture végétale clairsemée. Il a toutefois conservé son aspect de langue (2) (10).

 

Comment fonctionne un glacier rocheux?

          La température du mélange glace-pierrailles est inférieure à 0°C. Lorsque le manteau neigeux fond, au printemps, de l'eau s'infiltre entre les blocs et gèle en profondeur. Le volume du mélange glace-pierrailles augmente: le glacier s'écoule alors plus rapidement, sous l'effet de son propre poids. Un glacier rocheux fonctionne ainsi, à vitesse maximale, pendant une quinzaine de jours en fin de printemps, avant de retrouver son volume initial théorique (3).
          A noter qu'un glacier rocheux ne réagit pas aux fluctuations climatiques de la même manière qu'un glacier «vrai» qui connait successivement des périodes d'avancées et de reculs: le glacier rocheux ne peut qu'avancer! (
13).

 

Les glaciers rocheux de Marinet sont-ils encore actifs?

         Les glaciers de la Haute Ubaye ont connu leur dernier grand maximum d'extension à la fin de la dernière glaciation globale du Quaternaire. Cette glaciation, nommée Würm pour la partie alpine, débute voici 115 000 ans et s’achève il y a 15 000 ans. Ces dates s’entendent AVANT LE PRÉSENT, c'est-à-dire avant le 1er janvier 1950 (Before Present, noté BP dans la nomenclature de datation internationale). Voici 20 000 ans BP, la période de froid atteint son acmé. Les températures annuelles moyennes sont inférieures de 10 à 12 °C à celles que nous connaissons aujourd’hui. Les précipitations sont quant à elles deux fois moins abondantes. Un glacier, nommé glacier de l'Ubaye s’étire sur 65 Km, le long de la vallée de l'Ubaye, déjà formée. A partir de 15 000 ans BP, les glaciers reculent très rapidement. Ils pourraient même avoir disparu entre 8 000 et 6 000 ans BP, car les températures étaient légèrement plus élevées que celles de nos jours. Ainsi, les glaciers actuels des Alpes du Sud ne seraient peut-être pas les vestiges des grands glaciers du Würm. Par contre, le Petit Age Glaciaire, qu’ont connu l’Europe et l’Amérique du Nord, de 1303 à 1860, est directement à l'origine des glaciers contemporains. Dans les Alpes du Sud, les deux plus grands appareils glaciaires, de cette époque, se situaient dans le massif du Chambeyron : le glacier du Fond de Chauvet (34 ha) et le glacier occidental de Marinet (54 ha) (15).

         De nos jours, le versant nord du chaînon de l'Aiguille de Chambeyron (3 412 m), loge encore deux minuscules glaciers de cirque, les plus méridionaux des Alpes françaises (16). Ils dateraient de 10 000 ans (10) ou plus vraisemblablement du Petit Age Glaciaire (15). Bien que sporadiquement étudiés depuis le XIXème siècle, ces glaciers "blancs" ne bénéficient des premières mesures topographiques, géophysiques et de bilan de masse, qu'entre 1984 et 1997 (15). Leurs moraines respectives se sont transformées en de spectaculaires glaciers rocheux, aux fronts lobés, dont les extensions s'étirent jusqu'au fond du vallon de Marinet (4) (5). L'avancée de ces glaciers, plus rapide le long de l'axe central que sur les marges latérales, provoquent le froncement de leurs surfaces ainsi que la formation d'une série d'arcs pseudo-morainiques emboités (5) (7). Les glaciers rocheux se nomment respectivement "Marinet I" pour le plus occidental et "Marinet II" pour le plus oriental. Ils se sont tous les deux immobilisés dans des zones lacustres (14).

          En 1985, le glacier rocheux de Marinet I (OUEST) s'étire sur une longueur de 700 m depuis ces racines à 2 750 m d'altitude jusqu'au petit lac inférieur de Marinet (2 532 m), bordé de prairies marécageuses et situé au fond du cirque. La largeur moyenne de ce glacier est de 300 m. Avec une épaisseur moyenne estimée de 40 m, le volume total de matériel mis en place serait au minimum de 10 ou 15 millions de m3 (13). Le glacier rocheux de Marinet I (OUEST) plonge d'une quinzaine de mètres sous les argiles qui tapissent le fond du petit lac inférieur éponyme, aux eaux laiteuses (14). Des mesures effectuées à l'époque, montrent déjà que ce glacier rocheux n'est plus alimenté en glace. La partie médiane de sa langue contient un grand pan de débris dégelés. Son front s'est immobilisé et, à l'aval, le noyau gelé hérité est en train de fondre (10) (14).

          Le glacier rocheux de Marinet II (EST) a, quant à lui, comblé le lac qui se situait à l'aval de sa langue (14).

          Les conditions nécessaires à l'activité des glaciers rocheux de Marinet, année après année, ne sont pas remplies (13) (14). En effet, la Haute-Ubaye est affectée d'un climat de marge méditerranéenne aux précipitations médiocres (788 mm/an à 1700 m) et aux étés chauds. Ainsi, le fameux isotherme -2° C, indispensable à l'activité d'un glacier rocheux, se situe vers 2 750 - 2 800 m, c'est à dire aux racines mêmes des glaciers rocheux de Marinet, dont les corps se trouvent ainsi entièrement au-dessous de cette limite thermique déterminante. Leurs activités respectives semblent bien improbables (13) (14). Et ce phénomène n'est pas nouveau: des documents anciens (cadastre de 1842, minutes des cartes de 1854 et 1894) attestent que les deux glaciers rocheux de Marinet occupaient sensiblement leurs emplacements actuels (13) au XIXème siècle!

 

BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE

  1: d’après le site LA GÉOMORPHOLOGIE GLACIAIRE http://www.geoglaciaire.net/ de Claude BEAUDEVIN Copyright ©

  N°2: Regula FRAUENFELDER et Isabelle ROER (Traduction et adaptation française : Reynald DELALOYE) (2007)
« Les glaciers rocheux et leurs mouvements », Les Alpes 9/2007 page 34 à 37

  N°3: FISCHESSER Bernard (2009)
« La vie de la montagne » ; Éditions de la Martinière

  N°4: d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°5: d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°6: d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°7: d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°8: d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°9: d’après le site GEOL-ALP www.geol-alp.com de Maurice GIDON, Copyright ©

  N°10: Pierre COSTE, Michèle ÉVIN (1990))
« ALPES Haute Ubaye - Parc national du Mercantour : Balades et randonnées » p.91-92; Éditeur: Association pour le développement de la randonnée en Haute-Provence 42 Bd Victor Hugo, 04000 Digne-les-Bains

  N°11: PERRUCHOUD Eric (2007)
« Suivi par GPS des déformation de glaciers rocheux et moraines de poussées dans les Alpes valaisannes » ; Mémoire de master

  N°12: ÉVIN Michèle, ASSIER A. (1983)
« Mise en évidence de mouvements sur la moraine et le glacier rocheux de Sainte-Anne (Queyras, Alpes du Sud - France) : le rôle du pergélisol alpin » ; In: Revue de géographie alpine. 1983, Tome 71 N°2. pp. 165-178

  N°13: ÉVIN Michèle, de BEAULIEU Jacques Louis (1985)
« Nouvelles données sur l'âge de la mise en place et les phases d'activité du glacier rocheux de Marinet I (Haute-Ubaye, Alpes du Sud françaises). » ; In: Méditerranée, Troisième série, Tome 56, 4-1985. pp. 21-30

  N°14: ÉVIN Michèle, ASSIER Alain, FABRE Denis (1990)
« Les glaciers rocheux du Marinet (Haute-Ubaye, France) » ; Revue de Géomorphologie Dynamique T.XXXIXe N°1-1990 pp. 139-155

  N°15: BUCKEL Carole (2010)
« Étude de la stabilité du glacier rocheux de Fond de Chauvet » ; Mémoire de master

  N°16: ASSIER Alain (2014)
« Évolution du glacier Occidental de Marinet (Haute Ubaye) durant ces 20 dernières années » ;
Conférence: Journées SHF Glaciologie-Nivologie-Hydrologie de montagne 20 et 21 mars 2014-Grenoble

 

 

 

 

Photo n°201507143
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction SUD-EST
Lacs inférieurs de Marinet (grand) (2540m) et petit (2533m),
ainsi que les glaciers rocheux de Marinet I (OUEST) et II (EST),
(Les noms s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris))

Photo n°201507144
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Lac inférieur de Marinet petit (2533m),
ainsi que les glaciers rocheux de Marinet I (OUEST) et II (EST),
vus depuis l'Aiguille Large (2857m), direction SUD-SUD-EST
(Les noms de glaciers s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°201507145
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction SUD-EST,
Lacs inférieurs de Marinet (grand) (2540m) et petit (2533m),
ainsi que les glaciers rocheux de Marinet I (OUEST) et II (EST),
(Les noms s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°201507140
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Lac inférieur de Marinet (petit) (2533m) vue direction SUD,
sur le glacier rocheux de Marinet I (OUEST)
(Les noms s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°201207077
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
De gauche à droite:
Glacier rocheux de Marinet I (OUEST)
Lac inférieur de Marinet (petit)
Lac inférieur de Marinet (grand)
(Les noms des lacs s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°201207070
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud-Ouest,
vue sur l'Aiguille de Chambeyron (3412m) et le glacier rocheux de Marinet I (OUEST)
(Les noms s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°201507142
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Lac inférieur de Marinet (petit) (2533m) et glaciers rocheux de Marinet I (OUEST) et II (EST),
Vue direction SUD-EST sur le col de Marinet (2787m)
(Les noms s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°201507141
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Glacier rocheux de Marinet I (OUEST) et Lac inférieur de Marinet (petit) (2533m),
Vue direction SUD-SUD-EST sur le col de Marinet (2787m)

Photo n°P1000493
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Glacier rocheux de Marinet I (OUEST)

Photo n°201507148
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Pied de la langue du glacier rocheux de Marinet I (OUEST)

Photo n°P1000496
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Glacier rocheux de Marinet I (OUEST)

Photo n°P1000494
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Glacier rocheux de Marinet I (OUEST)

Photo n°P1000495
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Glacier rocheux de Marinet I (OUEST)

Photo n°201507147
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Lac inférieur de Marinet (petit) (2533m) et la langue glacière du glacier rocheux éponyme
Vue direction NORD

Photo n°201207076
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
De gauche à droite:
Glacier rocheux de Marinet I (OUEST)
Lac inférieur de Marinet (petit)
Lac inférieur de Marinet (grand)
(Les noms des lacs s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°201207069
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Sud-Sud-Ouest,
vue sur l'Aiguille de Chambeyron (3412m) et les glaciers rocheux de Marinet I (OUEST) et II (EST)
(Les noms s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°201207078
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
De gauche à droite:
Glacier rocheux de Marinet I (OUEST)
Lac inférieur de Marinet (petit)
Lac inférieur de Marinet (grand)
(Les noms des lacs s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

Photo n°P1000482
Glacier rocheux de Marinet (Haute Ubaye) (Alpes de Haute Provence)
Cliché Dominique SOYEZ
Copyright Reproduction interdite sans autorisation
Vue direction Est
(Au second plan: lac inférieur de Marinet (grand))
(à droite: glacier rocheux de Marinet I (OUEST)
(Les noms des lacs s'affichent au survol de l'image par le curseur de la souris)

 

 

Haut de page Retour au sommaire "Lacs de montagne" Retour au sommaire "Éclectique" Autres lacs de Marinet Autres lacs de la Haute Ubaye Autres lacs des Alpes de Haute Provence